Et si la terre tremblait?

21 juin 2018

Ça n’arrive qu’aux autres, ailleurs. « Un tremblement de terre d’importance, ici, au Québec ? Bof, ça me surprendrait ». Pourtant, les risques sont bien réels mais la majorité de la population n’en est pas consciente. Selon Ressources naturelles Canada, l’Est du pays enregistre près de 450 séismes chaque année.

On ne parle pas bien sûr de séismes qui raseraient des villages entiers. On évoque plutôt des secousses qui pourraient fissurer les murs de l’édifice abritant votre entreprise ou affaiblir la structure de vos immeubles, avec des conséquences aussi complexes que coûteuses sur vos opérations. Bernard&Fabien vous pose la question : « Y avez-vous pensé ? »

Un manque flagrant d’assurances

Au Québec, seulement 12% des 75% de résidents vivant dans des zones à risque estiment que leur maison pourrait subir des dommages suite à un tremblement de terre, selon un sondage mené par le Bureau d’assurance du Canada en 2014 – 2015. Toujours selon le Bureau, 32 % des Québécois se croient couverts contre les séismes par leur police d’assurance alors que dans les faits, ce ne serait que 3%.

Quand le séisme frappe

La terre a tremblé, votre entreprise est touchée. Les dommages à la structure posent un risque et l’accès aux lieux devient interdit. Vous devrez relocaliser vos opérations, si cela est possible ou reloger vos locataires. Vous devrez voir à la réfection de l’édifice, faire vérifier la machinerie,  réparer les dommages dans les appartements et quoi d’autre encore.

Cette interruption de production cause vite un manque à gagner sur le plan financier et peut entraîner la perte de contrats. Les revenus de location sur lesquels vous comptez viennent tout à coup d’être coupés.

Ce casse-tête, on le voit, peut vite avoir un coût très élevé.

Des produits qui vous évitent d’être ébranlés

Il existe cependant des produits pour vous prémunir contre certaines des conséquences occasionnées par un séisme. Il faut y souscrire comme avenant au contrat d’assurance. Vous pourriez par exemple ajouter une protection contre les pertes et les dommages aux biens et aux bâtiments dûs à un tremblement de terre. Il existe aussi une protection additionnelle contre les pertes d’exploitation en cas d’interruption des activités ou de relocalisation temporaire.

Renseignez-vous auprès de votre conseiller Bernard&Fabien. Il pourra vous proposer les options qui conviendront le mieux  à vos besoins.

Articles suggérés